Cette bafouille a été écrite en l’an de grâce 2020,
au jour des 143 303 contaminé·es et 15 729 décédé·es 1
Macron, Philippe leurs sbires et leur système sont toujours là


Ce matin je tombe sur un article de blog qui reprend la lettre d’un postier qui est en rogne (justifiée). Ce courrier explique/témoigne de ce que c’est que de bosser à la Poste actuellement. Car illeux bossent ! Et dans des conditions qu’il décrit qui sont consternantes.
Ce postier s’adresse à la PQR – dont les 2 premières lettres sont à elles seules le programme – du coin.
Ce canard qui n’a rien d’autre à foutre en ce moment, s’en est pris à la Poste au motif que ses salariés ne turbineraient pas assez et « priveraient » ainsi les gens du journal. Et plus grave encore, le baveux accuserait ce service public de « rupture de service public préjudiciable à l’information et aux entreprises » (qui est sanctionnée en droit administratif). 2

C’est la même presse qui est prête à tout pour informer sur autre chose que ce qu’il se passe réellement qui fait ça. Ainsi, ils n’étaient pas foules les PQR et les nationaux à causer des horreurs qu’ont connu les postier·es 3 au moment de la réforme destruction de ce service public.
Qui a, comme un autre service public dont on a vitalement besoin aujourd’hui, connu les affres de la politique libérale criminelle menées sans relâche depuis 30 ans.

Ce n’est pas que je manquais de causes d’énervement ce matin : j’ai encore eu vent du show d’Emmanuel 1st à la téloche avant hier par la bande comme j’en ai lu des choses aussi (vagues pour ne pas dire ineptes professionnellement parlant pour les journalistes).
Et voilà que je tombe sur ce papier de blog en plus…

Ainsi ce « média », qui doit certainement résumer tout haut ce que les autres pensent tout bas, se lance dans la vindicte anti branleur·es qui ne se mouillent pas assez en tant de crise sanitaire qui, je le rappelle, a fait près de 16 000 morts à ce jour. C’est-à-dire multiplié par 2,8 le nombre de décès en une semaine ; chose sur laquelle tu auras certainement remarqué que la presse ne s’empresse pas d’utiliser pour faire (sérieusement) son taf et exiger des (vraies) explications du tyran qui nous oppresse et nous fait crever.
Par contre cogner sur les workers (celleux des autres comme les sien·nes), là, notre presse se presse pour le faire au nom de… ses petits intérêts de merde.

Ce travail médiatique remarquable (par sa médiocrité absolue) commence à porter ses fruits d’ailleurs puisqu’à dire tout et n’importe et à répéter les saloperies sécuritaires (sauf contre la pandémie) des connards criminels qui nous gouvernent on commence à voir fleurir ici où là des choses prometteuses d’un retour en force du syndrome de Vichy : soignant·es emmerdé·es par leurs voisin·es qui ont la trouille d’être contaminé·es 4 ; mes poteaux m’apprennent aussi que sur les réseaux (anti) sociaux ça se lâcherait sur les workers d’Amazon (qui n’en feraient pas assez non plus) et maintenant ça.
Ces gestes des gens ne sont en rien le produit d’une nature humaine qui en ferait des êtres bêtes et méchants. Oh non. C’est la conséquence d’un matraquage gouvernementale relayé et amplifié précisément par les médias mainstream (nationaux et PQR) 5. Qui ensuite pourront se lamenter sur l’irresponsabilité/vilénie de ces mêmes « gens ». Ben voyons !

Au passage, en ce moment la Quadrature du Net 6 se bat contre le énième délire tyrannique du Gouvernement de Louis Philippe, nommée StopCovid…
Sujet d’une autre ampleur problématique. Qui, si nous étions dans un pays avec des médias sérieux, devrait faire l’objet d’un pilonnage critique massif du Gouvernement. Pour son absence d’action sérieuse contre la pandémie autant que pour sa politique de mise en place toujours plus renforcée d’une tyrannie qui ne dit pas son nom.

Chemin faisant, je finis donc par me dire qu’en matière de lynchage, je soutiendrai assez l’option d’aller éjecter ces salopards qui nous désinforment pour les foutre définitivement 7 à la porte d’une profession et d’une mission qu’ils insultent autant que leurs lectorats !

Print Friendly, PDF & Email
  1. Je me réfère à ces données : https://ncov2019.live/data
    L’Etat lui, donne cela : https://dashboard.covid19.data.gouv.fr/[]
  2. Je n’ai pas retrouvé l’article en question. J’ai par contre vu que les réouvertures de bureau de poste étaient effectivement massivement suivies et suis quasiment certain que c’est le lynchage dont parle ce postier.
    Sur le sujet du recours j’ai trouvé entre autre ce titre « Continuité de service » qui me semble lié à la chose. Je suis preneur de toutes références sur le sujet. Des updates seront en conséquence faites et idéntifiées comme telles.[]
  3. https://npa2009.org/content/poste-stressante[]
  4. https://fr.sputniknews.com/france/202004051043486243-france-des-soignants-menaces-par-leurs-voisins-qui-craignent-detre-contamines/[]
  5. Dont voilà un « bel » exemple ici []
  6. https://www.laquadrature.net/2020/04/14/nos-arguments-pour-rejeter-stopcovid/[]
  7. Je rappelle ce que j’ai écrit dans « Ici c’est quoi » : je ne confonds pas les journalistes avec leur employeur. C’est la ligne éditoriale de papiers tenus par le fric qui me fait vomir. Au passage quand même, il y a des « journalistes » qui au delà de faire honte à la profession sont de véritables criminels et dont il serait bon aussi de les foutre dehors.[]
Catégories : Réaction(s)

Avatar

Le Taulier

N'en revient pas et trouve que le monde ne l'aide pas beaucoup à ce que ça change. Râleur. Liseur boulimique, en français et en anglais ; sur papier comme sur écran. Fervent défenseur de la sieste et profondément opposé à la téloche. Viscéralement anti-libéralisme. Totalement anti-capitalisme. Pour la res communa et l'auto-organisation.