Cette bafouille a été écrite en l’an de grâce 2020,
au jour des 89 953 contaminé·es et 6507 décédé·es 1
Macron, Philippe, leurs sbires et leur système sont toujours là

La rogne. Rouge vif. Incandescente. Parce que ça fait trois semaines que je vois, j’entends, je subis dans mon coin.

Je vois.
Des rues vides en bas de chez moi. Des gens qui ont peur au Lidl du coin ou dans le hall de mon immeuble. Des bagnoles de flics qui passent avec des agents qui lorgnent le quidam l’œil suspicieux et la bouche baveuse. Ce sont les gens banals qui paient, dans tous les sens du terme. Pas encore eu droit à me faire emmerder. Blanc, fringué de façon anodine dans une bourgade de province qui se la pète plus haut que son cul, ça passe… pour le moment.

Des caissières qui ne sont pas tranquilles et je les comprends. On se sourient. J’ai toujours fait attention à elles. Je me suis toujours adressé à elleux de manière respectueuse. Depuis la « crise » elles me sourient derrière leur masque alors que je suis encore dans la file d’attente quand elles me repèrent. On échange toujours quelques mots quand mes achats sont sur le tapis roulant. Des gestes simples, humains, normaux.

J’entends.
Des voisin·es agé·es qui ont peur. Pour elleux et pour leurs proches.
Les conneries qui se passent aux States et ça fait peur. Je ne suis quasiment pas l’actualité ici. Parce que c’est pire. On ne le sait pas. On ne le croirait pas. Et pourtant. La différence ? Là-bas au moins les médias indépendants et certains mainstream pointent les carences/conneries/saloperies de l’administration Trump et des élu·es.
Ici… à ce que j’en sais c’est la complicité coupable ; on reprend le discours du fondé de pouvoir de l’Elysée et on répète, on sermonne et invective. En quoi peuvent bien être fait ces « gens » là ?

Je subis.
Ce que je vis comme une agression, une intrusion, une violation de ma liberté.
Confiné d’accord, évidemment.
Condamné à l’isolement. NON !
Condamné à l’attestation pour me déplacer. NON !
Condamné à la résignation et la passivité NON !
Condamné à l’absence d’info au mieux, à la désinformation au pire. NON !
Condamné à l’irresponsabilité du Président, de son Gouvernement et de nos soi-disant représentant·es. NON !

Les travailleur·es envoyé·es au casse pipe sans rien n’ont aucun choix ; mais les membres du Congrès illeux ? Illeux ont à bosser sans rien et la trouille au ventre contre des applaudissements depuis les balcons et des cœurs from Twitter ? Celleux qui ont voté la loi travail, l’Etat d’urgence, l’art. 20 de la LPM, qui ont contribué aux ordonnances de merde de ces derniers jours où sont illeux ? Que foutent-illeux ?

Un pote m’a appris que le criminel de l’Elysée a fait une visio sur les municipales à venir. WTF !!! Il n’y a pas assez de morts·e et de contaminé·es peut-être là ? Que foutent les baveux ? Ils n’ont rien à dire là ? Rien à demander ?
Des propositions pour réadapter la vie économique et sociale du pays today, ça ne chatouille pas les neurones des journalistes ? Ce que devient l’UE maintenant que les règles financières des traités sont suspendues ? Qui fait quoi en matière monétaire ? Ce que fait et ne fait pas l’UE dans cette crise, pas de commentaire ?

Je me demande ce qu’une comparaison quantitative entre le tapage autour des vidéos de cul de Griveaux et l’action de l’UE pendant la crise donnerait ? Enfin j’ai une vague idée. Que je préfère laisser vague… même moi je finis par laisser filer des choses. J’aime bien ce que Lordon dit d’un spinoziste : c’est quelqu’un qui n’aime pas se raconter d’histoires. Je pratique. Normalement. Les faits pour ce qu’ils sont et quels qu’ils soient il faut les regarder bien en face. Mais là…

Un pote m’ a fait suivre la lettre ouverte d’André Grimaldi. C’est sur un blog du Monde… les mecs n’ont rien à dire là ? 6500 mort·es !!!! Nous sommes à 47 unités près de 90 000 contaminé·es. Samedi dernier nous étions à 37K ! Pratiquement 3 fois plus en une semaine.

Et pendant ce temps là… l’exécutif réécrit les attestations à remplir, menace la population de répression sévère si elle est dans la rue ! Il ne faut surtout pas dire que le Gouvernement a trainé, il faut de l’unité.
Mais putain qui irait s’unir avec un gars armé d’un couteau qui va te le planter dans le dos et te demander de le remercier ? Comment un type pareil n’est pas sous les feux furieux d’une presse en attente d’infos sérieuses à donner à la population ? En attente d’une prise en main sérieuse des moyens pour répondre à cette crise. A commencer par assumer que l’on en a pour plusieurs mois probablement de confinement.

Combien de contaminé·es et de mort·es faudra-t-il encore ?

Print Friendly, PDF & Email
  1. Je me réfère à ces données : https://ncov2019.live/data.
    L’Etat lui, donne cela : https://dashboard.covid19.data.gouv.fr/ []
Catégories : Réflexion(s)

Avatar

Le Taulier

N'en revient pas et trouve que le monde ne l'aide pas beaucoup à ce que ça change. Râleur. Liseur boulimique, en français et en anglais ; sur papier comme sur écran. Fervent défenseur de la sieste et profondément opposé à la téloche. Viscéralement anti-libéralisme. Totalement anti-capitalisme. Pour la res communa et l'auto-organisation.